Champagne BELIN champagne-belin.fr

Imprimé le : 21/08/2017 - 12 h 10. Lancer l'impression Fermer la fenêtre

 

A visiter

A Essomes-sur-Marne

L’Abbatiale Saint-Ferréol construite au début 13ème Siècle.

Il existait au moyen âge à Essômes un vieux fort dont une chapelle avait été confiée à dix chanoines séculiers. En 1090, Hugues de Pierrefonds en avait fait un chapitre régulier de l'ordre de Saint-Augustin. Cette communauté devînt si florissante qu'elle compta en 1150 cent chanoines.
C'est sous l'impulsion de cette communauté que fut posée la première pierre de l'abbaye qui sera défendue par 4 canons, 32 arbalètes et 4 tours gardées jour et nuit.
L'abbatiale Saint-Ferréol fut construite au début du XIIIe siècle ; elle fut endommagée par la guerre de Cent Ans et connut un grave incendie en 1429.
L'abbatiale subit aussi des dommages lors de la période révolutionnaire : transformée en magasin de fourrage elle ne retrouva sa destination religieuse (le culte catholique) que le premier dimanche de l'avent de 1799.
Enfin, elle fut gravement endommagée en 1918 et remarquablement restaurée dans les années 1920.
A voir: les stalles du XVIème siècle.

A Monneaux (commune d’Essômes-sur-marne)

Le Temple protestant construit en 1793.

Histoire :

Le protestantisme s'est implanté à Vaux, Monneaux et Montcourt vers la fin du XVIème siècle, il s'y est maintenu malgré les persécutions. L'Eglise se réorganise vers 1770. 
Le temple de Monneaux remonte sans doute au début du XVIIe siècle. Ce temple a été construit par souscription et inauguré en juillet 1793. En 1804, Monneaux est le siège d'une église consistoriale (Seine-et-Marne et Aisne). Cette église est supprimée en 1829 et Monneaux est rattaché à Meaux. Il y a eu un pasteur à Monneaux de 1809 à 1920.

En 1863 le clocher du temple est construit. Le Temple est gravement endommagé durant la bataille de Juillet 1918 et restauré en 1919 avec l'aide d'une église méthodiste américaine. L'orgue (acheté en 1793, il provenait de la chapelle de l'Hôtel-Dieu de Château-Thierry) a été détruit par le bombardement : cet instrument datait du XVIIIe siècle et n'avait pas été transformé. Les restes en sont classés (soufflets, sommiers, claviers, buffet).

Au début des années 1920, un temple et un presbytère sont construits à Château-Thierry où le pasteur réside désormais.

L'église de Monneaux est aujourd'hui pratiquement disparue, toutefois, en été, un culte est célébré à Monneaux une fois par mois.

A Château-Thierry

Office de tourisme 03.23.83.51.14

Le trésor de l’Hôtel Dieu

Ancien hôpital de Château-Thierry, fondé en 1304 par Jeanne de Navarre, épouse du Roi Philippe IV le Bel. Chapelle du 17è Siècle.

Cet ancien Hôpital, devenu Musée abrite le trésor de l’Hôtel Dieu.
L'Hôtel-Dieu de Château-Thierry a été fondé par Jeanne de Navarre en 1304 et agrandi sous Louis XIV qui lui rattacha les vingt-huit maladreries des environs. Reconstruit en 1876, le vieil édifice a, semble-t-il, fait son temps puisqu'il fut désaffecté en 1983 au profit d'un établissement hospitalier plus moderne qui a vu le jour sur les hauteurs de la ville. Seul subsiste le souvenir d'un dévouement huit fois séculaire ainsi que la collection, dite du Trésor, constituée sous le priorat d'Anne de La Bretonnière, filleule des Stoppa qui furent les bienfaiteurs de l'hôpital au XVII°s.
Ce musée présente de nombreux pots à pharmacie et autres faïences, des meubles signés et des tableaux du XVII°s. Il comprend un remarquable antependium du XIV°s ainsi que de beaux ornements liturgiques brodés du XVIII°s.

Visites sur ouvertes à tous (groupes ou individuels): Consultez les horaires

Tel : 03 23 83 51 14
www.hotel-dieu-chateau-thierry.fr

Le Vieux Château

Si le site du château a révélé une occupation remontant au Ve siècle, les murs et tours actuellement visibles sont le fruit de campagnes successives s'échelonnant du IXe au XVIIe siècle, la plus importante étant celle effectuée par le comte Thibaud IV autour de 1220-1230.

Porte Saint-Pierre (porte urbaine 1220-1236)
L'enceinte urbaine de Château-Thierry comptait quatre portes fortifiées. Seule, subsiste la Porte Saint-Pierre, dont l'aspect semble identique à celui de deux des trois autres portes de la ville, la Porte Saint-Crépin à l'ouest et la Porte de Beauvais au nord, démolies durant la Révolution.

 

La Porte Saint Pierre

L'enceinte urbaine de Château-Thierry comptait quatre portes fortifiées. Seule, subsiste la Porte Saint-Pierre, dont l'aspect semble identique à celui de deux des trois autres portes de la ville, la Porte Saint-Crépin à l'ouest et la Porte de Beauvais au nord, démolies durant la Révolution.

Le musée Jean de La Fontaine

Maison natale du célèbre fabuliste du 17è Siècle.

Ouvert tous les jours sauf le mardi, tel 03.23.69.05.60

Site Internet: cliquez ici

Le Monument Américain, dit aussi le Monument de la Côte 204.

Monument rendant hommage aux soldats morts au combat durant la 1 ère guerre mondiale.
Lieu de promenade et vue panoramique de la Vallée.

Le monument… Son histoire :
Peu de temps après la guerre, les autorités américaines décident la construction d'un grand monument commémoratif dans la région de Château-Thierry.
Le site choisi est la cote 204 où se déroulèrent de violents combats en juillet 1918. Ce site, très visible, domine la vallée de la Marne et l'agglomération. De plus, c'est à cet endroit qu'a eu lieu, le 18 juillet 1920, la cérémonie de remise de la Croix de la Légion d'Honneur à la ville de Château-Thierry.

Le Temple protestant, construit en 1920.

Ce Temple est un don de l’Eglise Réformée Américaine à la mémoire des soldats tués de 1917 à 1918.

Historique : Immédiatement après la première guerre mondiale, une église protestante américaine crée un centre social à Château-Thierry : le Mémorial Méthodiste, place des États-Unis (anciennement Place du Champ de Mars). C'est aujourd'hui la MAFA (Maison de l'Amitié franco-américaine). Cette église participe également à la construction d'un temple financé par des dons en mémoire des soldats victimes des combats de la première Guerre Mondiale. L'emplacement choisi, sur la place de l'Hôtel de ville, est celui de maisons détruites en juillet 1918 par les bombardements. La première pierre est posée le 13 Août 1922.

Le temple, inauguré en juillet 1924, est offert à l'Église réformée de France qui l'utilise depuis cette date. Le bâtiment, de style néogothique, est dû à deux architectes, H. Chauquet de Paris et P. Cret, américain, également auteur du monument de la côte 204. Ils se seraient inspirés d'une église existant aux USA, ce qui explique l'aspect et le décor inhabituel pour un temple réformé français généralement très sobre.

Le mobilier en chêne, de style néo-gothique est conservé dans son état d'origine. La table de communion, les sièges et les bancs portent des plaques de laiton où sont inscrits les noms de soldats américains, dont les familles ont honoré la mémoire par un don. La chaire (toujours utilisée) a été donnée en souvenir de pasteurs victimes de la guerre.

L'orgue a été construit à la même époque (1923) que le bâtiment par la maison Haerpfer de Boulay (Moselle). Les 9 jeux sont répartis sur deux claviers manuels et un pédalier. L'instrument ne fonctionne plus depuis de nombreuses années à cause du mauvais état des transmissions pneumatiques. La reconstruction d'un orgue neuf est actuellement en projet.

 A Belleau - 10 Km d’Aulnois-Essomes-sur-Marne

Mémorial et cimetière Américains

C'est sur les lieux-mêmes où fut construit ce cimetière que les Américains stoppèrent l'avance allemande au cours de l'été 1918.
Avec ses 2.289 tombes et sa chapelle commémorative, le Bois Belleau a été transformé en mémorial dédié à tous les Américains qui combattirent durant la première Guerre Mondiale.
Aujourd'hui lieu de recueillement, le bois abrite encore quelques pièces d'artillerie et les sous-bois attestent encore des violents combats qui s'y déroulèrent.

A Condé en Brie - 15 km d'Aulnois

Château de Condé - Un château ouvert au public

Chateau de Condé en Brie


Que vous soyez, seul, à deux, en famille, entre amis, vivez un moment authentique, historique et ludique au Château des Princes de Condé

Son Parc, ses collections de peintures de maîtres, sa course au trésor, jeu de piste ainsi que son musée des soldats de plomb sont ouverts toute l'année sur rendez-vous pour les groupes à partir de 20 personnes et du 15 avril au 15 octobre sauf le lundi pour le "Grand-public" : les individuels, les familles et mini-groupes.

www.chateaudeconde.fr

 

A Viels-Maisons 15 km d’Aulnois -Essômes-sur-Marne

Les jardins de Viels Maisons

Visite du parc et jardin fleuri
Ouvert du 6 Juin au 20 Septembre de 14 H 00 à 18 H 00 sauf mercredi et jeudi
Tel : 03.23.82.62.53

 

 

 

Tous droits réservés © - Champagne BELIN
- 30A AULNOIS - 02400 ESSOMES-SUR-MARNE (France) - Tél. : 03 23 70 88 43 - Fax :